71 fans | Vote

Sous le soleil
#103 : Comportement modèle

Scénario: Jessica Bendiger Dialogues: Fabienne Lesieur

Réalisation: Eric Summer

 
Une amie de Laure nommés Jeanne arrive à St-Tropez.
Laure lui propose une place de serveuse à la plage et lui propose de loger chez Sandra.
Mais Yves, le manager du bar, agresse Jeanne à plusieurs reprises. Elle se confie à Sandra mais cette dernière refuse de la croire. Un soir pourtant Yves violera la jeune fille.

Afin de rendre l'affaire rentable, Sandra loue le Saint-Tropez et le bateau de Grégory à une agence de mode. Mais celle-ci ne va pas respecter les consignes du producteur : Diane est alors victime d'une allergie alimentaire.
Le tournage semble annulé, heureusement Sandra propose à Jeanne de remplacer Diane le temps d'une séance photos.

Popularité


5 - 4 votes

Plus de détails

Episode 3: Comportement modèle

Scénario: Jessica Bendiger -Dialogues: Fabienne Lesieur - Réalisation: Eric Summer

Avec: Mallaury Nataf, Marie Christine Adam, Benedicte Delmas, Frederic Deban, Sylvain Corthay, Jean Francois Garreaud, Roméo Sarfati, Diane Robert, Manuel Gelin.

Jeanne, une amie d'enfance de Laure, arrive à Saint Tropez afin de prendre un nouveau départ. Elle devient serveuse à la Plage et habite chez Sandra en attendant d'avoir son propre studio.Yves, le manager de la Plage lui trouve un studio. Un jour, alors qu'elle se change, il vient la regarder. Il lui dit qu'elle lui doit bien ça car il a été gentil avec elle en lui trouvant un travail et un logement.  Jeanne tente de se confier à Sandra mais elle lui dit que c'était pour rire et que c'est un dragueur. Un soir, alors que tout le monde est parti, Jeanne décide de baigner seins nus. Quand elle sort de l'eau, elle se rend compte que ses habits ont disparu. Yves apparait avec ses habits à la main. Il tente de la violer. Jeanne se confie à Laure, qui lui dit que c'est du harcèlement sexuel. Jeanne quitte son poste à la Plage. Le photographe propose à Jeanne de faire les photos de maillot de bain mais elle refuse. Jeanne raconte tout à Sandra, qui ne s'y attendait pas. Yves essaye encore de violer Jeanne, mais Grégory et Claude arrivent à temps pour s'interposer. Jeanne fait quand même le shooting et accepte de partir à Paris pour débuter une carrière de mannequin.

 

Sandra loue la Plage à un photographe pour un shooting. Elle loue également le bateau de Grégory. Louis tombe sous le charme d'une modèle, Diane. Il tente de lui avouer son amour mais elle repousse ses avances. Sandra se trompe en préparant les repas des modèles, elle met du crabe dans l'assiette de Diane qui est allergique. La jeune fille attrape des plaques rouges partout. Le shooting tombe à l'eau. Diane se rapproche finalement de Louis

De son côté, Laure finit par se réconcilier avec ses parents qui finissent par accepter sa relation avec Grégory.

Sur le bateau de Grégory.

Jeanne : Salut les amoureux !

Laure : Jeanne ! C’est pas vrai ! Qu’est-ce que tu fais là ?

Jeanne : Je te raconterais plus tard… Un peu compliqué et trop récent.

Laure, à Grégory : Grégory, tu te souviens de Jeanne, la copine de Paris ?

Grégory : Difficile de ne pas me souvenir, tu m’as tellement parlé d’elle ! Bonjour !

Laure, à Jeanne : Grégory, mon …

Jeanne : Ton prince charmant, je sais ! Hé oui, c’est ça une love story.

 

A la Plage.

 

Bruno, le photographe : Bon alors voilà, on est d’accord que je peux utiliser le décor pendant 3 jours ?

Sandra : Ecoutez, la Plage est à votre disposition, disons… dès demain ? Vous pourrez y faire absolument tout ce que vous voudrez. Dans la limite de la pudeur, bien sûr.

Bruno : C’est des photos pour un maillot de bain, c’est pas un film porno.

Sandra : En tout cas, j’ai vu votre mannequin, elle est tout à fait bien hein !

Bruno : Diane ?  Ah oui ! Elle est au top, d’ailleurs tout le monde se l’arrache en ce moment. Elle part après-demain faire une publicité pour des vêtements de ski…

Sandra, à la serveuse qui apporte à boire : Merci Céline !

Céline : Sandra … Je peux te parler ?

Sandra : Ecoute là je suis en rendez-vous mais plus tard ?

Bruno : Même les serveuses sont charmantes ici !

Sandra : Oui c’est Yves mon barman qui les engage.

Bruno : Il a bon goût !

Sandra : Il tient à la qualité du service.

Bruno : Il a raison !

Sandra : Nous disions donc, la location de la Plage, les repas pour les filles.

Bruno : J’ai un petit problème aussi, il m’aurait fallu un bateau.

Sandra : Ah j’ai ce qu’il vous faut ! Un catamaran !

Bruno : Ca serait parfait !

Sandra : J’ai même le marin qui va avec et en plus, il est beau.          

Bruno : Vous pensez qu’il accepterait de faire de la figuration ?

Sandra : Grégory ? Sans problème..

Bruno : Hé bien il est engagé voilà !

Sandra : On le note hein ?

Bruno : Oui on le rajoute, vous paraphez ici.

Sandra : Ce sera un peu plus cher avec le bateau.

Bruno : Oui c’est pas grave. Et là vous mettez « Lu et approuvé, bon pour accord »

 

Sur le bateau de Grégory.

 

Jeanne, à Laure : C’est ta mère qui m’a dit que je te trouverais ici.

Grégory : Blandine ?! Elle peut pas me voir…

Laure : C’est pas ça, elle t’en veut encore un peu c’est normal. Il faut lui laisser le temps…

Jeanne : Enlever sa fille le jour de son mariage, c’est très romanesque mais un peu risqué. Elle aurait pu vous faire une crise cardiaque au moins.

Grégory : Et c’est pire ! Elle nous fait la gueule !

Laure, à Jeanne : Tu as maigri non ?

Jeanne :  Oh tu sais les chagrins d’amour…

Laure : Tu me raconteras… J’espère que tu restes un peu à Saint Tropez ?

Jeanne : Ben, en fait j’ai tout largué à Paris. J’ai plus un sous et je comptais un peu sur toi pour me loger.

Laure : Ca tombe mal.

Grégory : Ah je suis désolé mais c’est pas mon bateau. Et puis, j’ai déjà un passager clandestin.

Jeanne : Bon je vais me débrouiller. Je trouverais bien quelque chose..

Laure : T’inquiète pas on va demander à Sandra.

 

A La Plage

 

Bruno, en lui donnant le chèque : Voilà, Sandra, vous êtes vraiment efficace ! Si tout se passe comme prévu mon agence fera souvent appel à vous !

Sandra, en lui serrant la main : Ecoutez Bruno, à demain et merci.

S’adressant à Yves, le serveur : Yves ! On va enfin pouvoir repeindre le bar et le rénover. Et peut-être même que je vais pouvoir t’augmenter !

Yves : Ah oui ?

Sandra : C’est tout l’effet que ça te fait ?

Yves : Je viens de virer Céline !

Sandra : Elle avait pourtant l’air d’assurer ?!

Yves : Elle avait l’air seulement…

Sandra :Tu crois pas que t’es un peu trop dur avec les serveuses ?

Yves : Quoi tu préfères que je la laisse piquer dans la caisse ou que je la dénonce aux flics ?

Sandra : Elle piquait dans la caisse ? Alors oui t’as bien fait. En tout cas, il va vite falloir la remplacer parce qu’on a toute une équipe à servir demain et il est hors de question de leur servir des sandwichs !

Yves : T’inquiète pas !

 

Jeanne et Laure arrivent.

 

Laure : Bonjour ! Yves, Sandra, je voudrais vous présenter Jeanne, une de mes meilleures amies, elle vient de Paris.

Jeanne : Bravo hein, vous avez fait de cette plage un endroit génial, elle est méconnaissable !

Sandra : C’est vrai qu’en plus on s’y amuse ! Et tu comptes rester à Saint Tropez ?

Jeanne : Le plus longtemps possible ! Paris j’ai fait une croix dessus provisoirement ! Disons que j’avais trop de mauvais souvenirs.

Yves : En tout cas, bienvenue au soleil ! On se fait la bise ? Un p’tit cocktail ça te dit ?

Jeanne : Pourquoi pas !

Yves : Allez viens au bar on sera plus tranquille.

 

Au bar

 

Yves, en la servant : Voilà ! Recette personnelle !

Jeanne : C’est délicieux !

Yves : C’est normal, c’est fait avec amour ! T’es en vacances ?

Jeanne : Pas vraiment, disons plutôt que je suis au chômage.

Yves : Et tu travailles dans quoi ?

Jeanne : A Paris, je me faisais de l’argent de poche en posant pour des artistes mais j’ai eu une mauvaise expérience alors…

Yves : Ouais je me disais bien que t’avais de la classe. Ecoute, j’ai un job à te proposer

Jeanne : Un boulot ? j’en ai vraiment besoin !

Yves : Notre serveuse vient de nous quitter.. Bon c’est moins valorisant que modèle mais c’est super si ça peut te dépanner !  

Jeanne : Ici ça serait super !

Yves : Mais attention hein faut bosser ! Tu vas voir l’ambiance est vachement sympa !

Sandra et Laure reviennent.

 

Laure, à Jeanne : Ca y est, ton problème de logement est réglé, tu vas habiter chez Sandra !

Jeanne : Oh alors là, vous me sauvez la vie les filles ! Le temps de mettre de l’argent de côté pour louer un studio et c’est parti !

Sandra : C’est cool non ?

Yves : Oui je lui ai proposé la place de Céline, j’ai bien fait non ?

Sandra : Bravo, bravo super bonne idée !

Yves, à Jeanne : Tu peux commencer demain ?

Jeanne : Impeccable !

 

Grégory arrive à la Plage.

 

Sandra : Ah mon p’tit Grégory, justement je te cherchais ! Tu t’occupes pas de ton bateau aujourd’hui ?

Grégory : Ah non, le proprio est à Paris pour 2 jours alors j’en profite pour faire relâche. Un petit peu de terre ferme, ça va pas me faire de mal ! Ca a l’air de te poser un problème …

Sandra : Ah non non ! Tu fais ce que tu veux bien sûr !

Grégory : Merci de me le rappeler !

Louis, qui les a rejoint après un cours de voile : Prof c’est vraiment un métier ingrat ! Alors c’est réglé cette histoire de contrat ?

Grégory : Quel contrat ?

Sandra : J’aurais voulu prendre des gants pour te le dire mais j’ai pas eu le temps. Voilà Greg, j’ai loué l’Orient à Bruno pour ses photos de mode et je…

Grégory, énervé : Quoi ?? T’es en train de me dire que t’as loué mon bateau ? Mon bateau qui est même pas mon bateau ?!

Sandra, gênée : Bah oui…mais c’était ça ou le contrat me passait sous le nez…

Louis : Mais t’inquiète pas ça va bien se passer. Le photographe, les mannequins, les stars !

Grégory : Ca va, je sais c’est ce que c’est les mannequins, les stars ! J’ai encore mon mot à dire ou l’affaire est réglée ?

Sandra : Tout est signé, même ton chèque ! Elle lui tend.

Grégory, regardant le montant : Non mais attends là tu l’as loué pour combien de temps ? Une semaine, un mois ?

Sandra : Un jour ! Quand je vous dis que j’ai un super sens des affaires !

Louis : Et en plus, on va te demander que 10 % !

Grégory, à Louis : Toi au lieu de m’arnaquer va t’occuper de ton élève !

Louis : Oh merde !

 

Au bar.

 

Yves : Bon hé bien on va faire un contrat d’un mois histoire de te tester et si on travaille bien ensemble, on te prendra à l’année. Ca te va ?

Jeanne : Ca me va, je suis sûre qu’on va bien s’entendre !

Yves, en lui effleurant la main : J’y compte bien.

Jeanne : On trouve facilement des appartements par ici ?

Yves : Ah en pleine saison c’est pas facile. Je connais un type qui loue des meublés, je peux peut-être lui en toucher 2 mots si tu veux.

Jeanne : Ce serait vraiment sympa ! Sandra est adorable de m’accueillir mais je préfère être indépendante.

Yves : Pour recevoir des copains !

Jeanne : Pas du tout !

Yves : Non mais je plaisante ! Viens avec moi, je vais te faire découvrir les mille secrets du percolateur.

 

Claude arrive.

Claude : Tu laisses les clients débarrasser les tables maintenant ?

Yves : Ah Claude je te présente Jeanne. Notre nouvelle serveuse, la plus belle jusqu’à ce jour.

Claude : Bonjour, bienvenue à la Plage, j’espère que tu vas te plaire chez nous.

A Yves : Dis, je peux te parler un instant ? Je trouve que ça va un peu trop vite pour moi là, tu viens tout juste d’engager Céline !

Yves : Je l’ai surprise en train de s’empocher les consommations donc…

Claude : Non ?! J’aurais pas cru ça d’elle.

 

Les filles rentrent chez Sandra.

 

Jeanne : Moi j’ai trop bu, j’ai pas l’habitude !

Sandra : Hé ici c’est comme ça qu’on teste les bonnes serveuses !

Laure : Tu te rends compte ? Depuis mes fiançailles avec Alain, c’est la 1ere fois que je sors sans homme !

Jeanne : Tiens ! Alain ? Tu l’as jamais revu celui-là ?

Laure : Jamais ! Il est parti au Japon pour oublier Saint Tropez ! Mais quand il reviendra…

Sandra, en leur jetant des coussins : Il aura trouver une grosse femme qui lui aura fait 6 gosses et il t’aura oublier ! Bon, les filles question organisation on fait comment ? Moi je propose que Jeanne dorme sur le canapé, moi je garde ma chambre et toi Laure, puisque t’es la seule à avoir un homme tu vas dans la chambre de Papa !

Jeanne : Ok !

Sandra : Ah oui sinon je vous préviens les filles, mai 68 c’était il y a longtemps, Papa revient dans 3 jours et il est pas du tout du genre communauté.

Jeanne : Non mais t’inquiète pas, d’ici là j’aurais trouvé mon appartement surtout qu’Yves a dit qu’il allait m’aider donc ya pas de problème.

Laure : Et moi je retournerais sur l’Orion.

Sandra : C’est parfait !

Jeanne : Parce que tu comptes plus jamais retourner chez tes parents ?

Laure : Si, bien sur ! Le jour où ils accepteront Grégory ! Et je commence à me demander si ce jour arrivera !

Jeanne : Tu crois pas que tu devrais essayer de leur parler ?

Laure : C’est à eux de faire le 1er pas !

Jeanne : Si ils pensent comme toi, c’est sans solution !

Laure : Non mais imagine ! Quand je vais diner chez eux, il faudrait que je laisse Grégory à la porte ! Je veux bien être une petite fille gentille, obéissante mais ça jamais !

Jeanne : Ca devient trop passionnel votre histoire ! Tu sais que c’est important une famille unie ! Mes parents ont divorcé quand j’avais 3 ans !

Laure : Mais qu’est ce que je pourrais bien faire ?

Jeanne : Moi je crois qu’il faudrait un bon avocat !

Laure, en la montrant du doigt : Toi ?

 

L’équipe photo et les mannequins arrivent sur le port.

 

Louis : Diane ! C’est Diane ton prénom ? T’as amené beaucoup de trucs pour 2 jours de photos, ya des haltères dedans ou quoi ?

Diane : Mon travail c’est de me changer tous les ¼ d’heure alors tu fais le calcul !

Louis : Je pensais pas que des fringues ça pouvait peser aussi lourd. T’aimes bien la région ? Tant mieux, moi j’adore ce coin. Ca fait longtemps que tu fais ce métier ?

Diane : 6 ans.

Louis : Et t’as quel age maintenant ?

Diane : 22 ans et 3 mois, ça te va ?    

Louis : Ah moi ça me va, d’autant plus que dans les couples modernes, la femme est souvent plus âgée que l’homme.

Diane : Tu serais pas en train de me draguer là ?

Louis : Comment ça draguer ? Si tu penses ça de moi je préfère en rester là.

Diane : Oui, ça vaut mieux parce que j’ai pas envie que tu perdes ton temps.

 

Elle part.

 

Louis : J’ai tout mon temps moi… Princesse !

 

Laure arrive chez ses parents avec un sac pour prendre des affaires. Sa mère la surprend.

 

Blandine : Il faut aussi qu’on change les serrures c’est ça ?

Laure : Excuse moi je devais récupérer des cours.

Blandine : Et tu trouves normal d’agir comme si de rien n’était ?

Laure : Je sais c’est nul, mais j’avais peur d’affronter vos reproches.

Blandine : Tu préfères la fuite, c’est plus facile !

Laure : C’est pas si facile si tu veux savoir !

Blandine : Hé oui ! Prendre ses responsabilités c’est autre chose !

Laure : Mais je prends mes responsabilités !

Blandine : En te sauvant le jour de ton mariage ? En allant vivre sur un bateau… Enfin si on peut appeler ça vivre. Avec ce….

Laure : Grégory ! Il s’appelle Grégory et je suis heureuse avec lui ! Tu entends ça heureuse !  Mais tu peux pas le comprendre ..

Blandine : Non.. Je suis ta mère et je ne comprends pas que tu gâches ta vie.

Laure : Je pensais que ça s’arrangerait avec le temps mais tu changeras jamais, Maman !

Blandine :  Mais c’est pas à moi de changer !  Laure, tu vas pas partir comme ça ! C’est toujours ta maison, on t’attends ! Viens diner demain soir, Pierre sera tellement content. Je te ferais ton plat préféré !

Laure : Merci, je vais en parler à Grégory.

Blandine : Ya vraiment que lui qui compte …

Laure : Ecoute Maman, je vais pas m’imposer davantage. Au revoir !

Blandine : Laure !

 

A la Plage

 

Yves : J’ai trouvé un studio pour toi, d’ailleurs mon pote t’attend pour visiter.

Jeanne : Oh mais c’est génial !

Yves : Tu vas voir c’est pas loin, c’est juste derrière l’office du tourisme. Tu peux y aller tout de suite si tu veux.

Jeanne : C’est que j’ai pas encore fini ma journée.

Yves : Oh t'inquiète pas je vais me débrouiller tout seul.

Jeanne : Merci, trop cool. Tu me passes mes affaires, j’y vais ?

Yves : Tu vois avec un petit peu de bonne volonté tout s’arrange.

 

Dans la remise de la Plage.

 

Yves : C’est moi hein ! Je viens juste poser les parasols

Jeanne : Excuse moi je me change là

Yves : Surtout t’arrêtes pas pour moi hein.

Jeanne : Si ca te dérange pas je préfère être seule.

Yves : T’as qu’à faire comme si j’étais pas là.

Jeanne : C’est difficile t’arrêtes pas de me regarder.

Yves : Un regard n’a jamais tué personne.

Jeanne : Ecoute j’aime vraiment pas ça.

Yves : Je suis un homme, t’es une jolie femme, je t’admire c’est tout.

Jeanne : Yves, arrêtes de plaisanter tu veux ?

Yves : Ah mais je plaisante pas. Ecoute j’ai été gentil avec toi, je t’ai trouvé un boulot, un appartement. Je trouve que ça mérite une petite récompense. T’inquiètes pas je vais pas te toucher. Je suis sure que ça te plait de m’exciter.

Jeanne : Mais arretes ! si tu fais un pas de plus, je hurle.

Yves : J’aimerais bien voir ça.

 

Sur le bateau de Grégory.

 

Bruno : On va pouvoir y aller, on se tutoie ? Ton marin est prêt ?

Sandra : Bien sur je vais le chercher.

Grégory : Ca y est c’est terminé on peut partir ?

Sandra : Non justement ça m’ennuie de te demander ça, Greg..On aurait besoin d’un marin, plutôt d’un figurant pour poser avec Diane.

Grégory : Hors de question, je suis pas payé pour faire le zouave…

Sandra : Ben si justement…

Grégory : Qu’est ce que tu veux dire ?

Sandra : Surtout te faches pas, Grégory mais j’ai pas eu le choix j’ai loué le bateau avec un marin… C’est ça où je perdais le deal.

Grégory : Et si je refuse ?

Sandra : Ah ben t’as été payé, rupture de contrat, dédommagement, intérêt… enfin la totale quoi…

Louis : hé je peux le faire moi si vous voulez…

Grégory : Non non OK très bien.. Je vais respecter le contrat mais c’est pas pour le fric que je fais ça.. c’est pour te rendre service. Et si tu me refais un coup pareil, j’te déshérite !

 

A la Plage.

 

Sandra : Bonjour

Yves : Salut ma belle, tiens, je t’ai préparé un petit café bien serré comme tu l’aimes. Dis moi Sandra, la petite Jeanne elle aurait pas des problèmes contre les hommes ?

Sandra : Jeanne ? Non c’est vrai qu’elle vient de subir une grande déception amoureuse, ça la rend un peu méfiante. Mais pourquoi tu me demandes ça ?

Yves : Oh pour rien.. parce que l’autre jour en rigolant j’ai voulu la prendre par la taille, j’ai cru qu’elle allait m’arracher les yeux.

Sandra : T’exagères ! Mais tu me fais marrer, elles peuvent pas toutes être folles de ton corps !

Yves : ouais c’est ça, fous toi de moi… Enfin si elle t’en parle, dis qu’il y a pas de problème…

Jeanne : 2 diabolos citron et 2 jus d’ananas, s’il te plait.

Yves ; Ya plus de limonade je vais en bas en chercher.

Jeanne : Ecoute Sandra, il faut vraiment que je te parle… c’est Yves, il m’a…

Sandra : Alors c’est vrai il t’a vraiment fait peur ? Il vient de m’en parler… Non tu sais c’est un grand dragueur, il fait ça pour rigoler… Je t’assure je le connais… Voilà le malentendu est dissipé ! Allez faites la paix.

Yves : Ben oui je suis sûre qu’on va devenir inséparables tous les 2.

 

Sur le bateau.

 

Louis : Diane, faut que je te parle !

Diane : Je suis pressée, ça peut pas attendre ?

Louis : Non c’est très important.

Diane : C’est pas grave j’espère ?

Louis : Non …

Diane : Bon ben vas-y j’ai pas tout mon temps.

Louis : T’es très belle !

Diane : Vachement original, c’est tout ?

Louis : Non, j’ai bien envie…

Diane : De m’inviter à diner, c’est ça ?

Louis : Ils font des superbes bouillabaisses sur le port…

Diane : J’ai horreur du poisson !

Louis : Le surf, t’aimes le surf ?

Diane : Attends, je suis pas en vacances !

Louis : Il est bientôt 17 heures on peut peut-être se prendre un petit thé ?

Diane : Il est 17h ? Mais j’ai un rendez-vous super important là !

Louis : Et qu’est ce tu fais demain ?

Diane : Demain, je prends l’avion juste après mes photos. Fais pas cette tête, je t’aime bien quand même.

 

Louis : T’es encore là toi ?

Grégory : Tu pourrais me remercier, je poireaute ici pour te laisser seul avec elle..

Louis : C’est bon tu peux y aller maintenant

Grégory : Quoi ça s’est pas bien passé avec Diane ?

Louis : Si on a rendez-vous taleur.

Grégory : Moi j’y vais j’ai rencart à 17h et je suis déjà à la bourre !

Louis : A quoi tu joues ? T’es pas bien avec Laure ?

Grégory : Mais de quoi tu me parles ?

Louis : Tu sais très bien de quoi je parle, tu peux pas t’empêcher de me mettre des bâtons dans les roues..

Grégory : Tu pètes les plombs frangin ! Je m’en fous complètement de Diane.

Louis : Je délire alors ? Tu crois que je te voyais pas la bouffer du regard, et elle qui se tortillait dans tous les sens. Tu sais quoi ? Ca me dégoute !

Grégory : Je te signale que c’est son métier tout ce cirque ! et même qu’elle est payé pour ça ! t’as jamais ouvert un magazine de mode ou quoi ? si tu crois que je vais risquer de tout perdre à cause de ça, t’es un fou Louis !

Louis : Et ton rendez-vous c’est quoi alors ?

Grégory : Je dois montrer les plans de mon futur bateau, c’est pour un nouveau sponsor.  

Louis : Ok, t’es mon frangin ou pas ? Parce qu’il faut que tu m’aides ! Cette fille, elle me fait complètement flashé et j’ai pas d’inspiration !

Grégory : Tu parles d’un scoop.. ca crève les yeux…

Louis : Quand je veux lui parler…ça bloque !

Grégory : Hé ben lui parle pas

Louis : T’as des bonnes idées toi !

Grégory : Je suis sérieux, arrêtes de la suivre, laisse la vivre un peu  

Louis : Non mais ce que tu comprends pas, c’est que j’ai pas toute la vie devant moi, elle part demain.

Grégory : Mets toi à sa place, Louis. Si t’avais une fille qui te suivait partout comme ça, tu partirais en courant ? 

Louis : Je serai là bas déjà !

Grégory : T’as tout compris !

 

Chez Laure 

 

Laure : Allo ? Bonjour Yves ! Non Jeanne est pas là mais je crois qu’elle va pas tarder. Tu veux lui laisser un message ? Ok, je lui dirais. Au fait, merci pour le boulot, tu lui as sauvé la vie tu sais..D’accord, à bientôt.

Grégory : Je savais qu’un jour tu me supporterais plus mais je pensais pas qu’il arriverait si vite.

Laure : Je passe mon exam dans une semaine et j’arrive pas à travailler..

Grégory : Attends, je t’ai foutu la paix toute l’après-midi !

Laure : J’ai vu ma mère …

Grégory : Ah c’est ça… et alors ?

Laure : Et alors toujours pareil, elle te pardonnera jamais.

Grégory : Hé ben tant pis pour elle…

Laure : Enfin c’est ma mère, je vais pas rester fachée avec mes parents éternellement…

Grégory : C’est à eux de faire le 1er pas..

Laure : Je peux pas rester vivre chez Sandra éternellement non plus…

Grégory : Ecoute Laure, on en a déjà parlé, le bateau je peux pas y renoncer, t’entends ?

Laure : Je te demande rien.

Grégory : Je trouve que tes études te demandent trop de temps pour avoir un boulot à côté.

Laure : Il doit bien y avoir une solution…

Grégory : La solution c’est que tes parents t’acceptent comme tu es… seulement ils sont bien trop bourrés de préjugé pour ça…

Laure : Ils ont leur fierté, je trouve ça tout à fait normal.

Grégory : Ah parce que tu les défends maintenant..

Laure : Mais c’est toi qui les attaque..

Grégory : Tu veux que je te dise ce qu’ils veulent tes parents ? Ils veulent qu’on s’engueule. Hé ben ils ont gagné, je te laisse bosser.

 

A la Plage

 

Yves : Dis donc 15 minutes pour manger c’est un peu léger comme conditions de travail je trouve.

Sandra : Tiens, celle-là c’est pour Bruno il est au régime sans sel. Je sais plus… Ah non celle -là c’est celle de Diane, elle mange que de la vinaigrette allégée.

Yves : T’as pas mis de crabe j’espère ?

Sandra : Ben si j’en ai mis partout, pourquoi ?

Yves : Bruno me l’a répété 10 fois, pas de crustacés pour Diane.

Sandra : J’ai complètement oublié, je vais les enlever, et puis de toute façon, elle verra rien et s’il en reste quelques miettes c’est pas la mort..

Yves : Oui, enfin Bruno il m’a bien dit et bien répété…

Sandra : Oui hé ben ça va, elle va pas nous faire un caprice de star, tu lui amènes comme ça, tu lui dis rien et elle verra rien.

Yves : Bon d’accord.

Sandra : Allez vas-y pendant ce temps je prépare les cafés.

Yves : Tiens Diane, on a fait super attention !

Diane : De toute manière, je le sens alors…

Louis : Elle sent bizarre, ta salade de crabe

Yves : Non non t’inquiète pas il plaisante.

Diane : Je crève de soif…

Louis : C’est à moi que tu parles là ?

Diane : Tu pourrais aller me chercher une bouteille d’eau s’il te plait ?

Louis : C’est incroyable ça, t’es un peu gentil avec une fille et tout de suite c’est l’esclavage !

 

Elle lui ramène un café.

 

Diane : Moi aussi je peux être gentille quand je veux..

Louis : Il est bon ce café !

Diane : C’est préparé avec amour.

 

Dans les coulisses.

 

Sandra : Diane, tu es prête ?

Diane : C’est affreux, il faut annuler la séance !

Sandra : Ben non c’est rien, avec un peu de maquillage, ça se verra pas… et de toute façon, on a pas le choix.

Bruno : Mais qu’est-ce que c’est que ça ? Mais t’es monstrueuse, c’est épouvantable ! Mais tu peux m’expliquer ce qui t’arrive là ?

Diane : Non je peux pas, la seule fois où ça m’est arrivé, c’est quand j’ai mangé des crustacés.

Bruno : M’enfin mais ici tout le monde était prévenu de ton allergie.

Sandra : Bon ben c’est pas le nom du responsable qui compte, c’est d’arranger ça. On a qu’à mettre un peu de fond de teint ?

Bruno : Mais non on peut pas tout ce que voit l’œil, l’objectif le voit. Non mais ou on trouve une potion magique dans la journée ou on arrête tout là…Regarde moi ça..

 

Chez Laure.

 

Laure : Urticaire post-allergique. Aucun doute, aucun miracle.

Sandra :  Alors c’est foutu…

Laure : Pour toi oui. Pou elle 8 jours de traitement cutané et elle sera toute belle.  

 

A la Plage.

 

Louis : T’as changé de look ou t’es devenue modeste d’un seul coup là ?

Diane : Urticaire géant et puis si ça se sait j’ai plus qu’à changer de métier. Personne voudra de moi dans cet état.

Louis : Moi je te trouve belle.

Diane : Je sais bien que je suis moche !

Louis : Je parle de beauté intérieure.

Diane : Ca rapporte pas ça.

Louis : Oh Diane, tu positives un peu ? T’as raté un job, OK, mais t’as gagné un pote.

Diane : T’es gentil, Louis.. J’aurais bien aimé te connaitre un peu mieux mais je suis venue te dire au revoir.

Louis : Tu peux pas partir dans cet état là..

Diane : Je suis si horrible à voir c’est ça ?

Louis : Non je veux dire tu peux pas partir comme ça, et puis t’as tout ton temps maintenant.

Diane : Même pas…je dois poser pour des combinaisons de ski, pour les collections de sport d’hiver et je pars demain.

Louis : Dommage..

Diane : Oui enfin j’ai plus qu’une envie, c’est d’aller me cacher..

Louis : Arrêtes de dire ça… Viens je te ramène à ton hôtel.

 

Plus tard, sur le port.

 

Diane : Enfin bref, les mecs qui me flattent ça me fait à la tête.. Je peux avoir confiance en personne et puis j’ai jamais véçu de vraies histoires d’amour..

Louis :  Finalement, t’as une vie pourrie, tout ça c’est du vent.

Diane : Toi t’es différent, t’as d’autres préoccupations.

Louis : Tu sais Diane, ya pas que le sexe dans la vie.

Diane : Tu dois avoir un succès fou avec les filles, non ?

Louis : Même le succès, c’est éphémère !

Diane : On se comprend tous les 2…

Louis : Je crois oui.. Il faut que j’y aille.

Diane : J’ai pas envie d’être seule.

Louis : Tu veux que je reste avec toi ?

Diane : J’ai confiance en toi, je sais qu’avec toi je risque rien.           

 

A la Plage.

 

Yves : Bon t’es sure, tu veux pas que je te dépose ?

Jeanne : Non merci, je préfère rentrer à pieds. A demain !

 

Elle se baigne puis Yves arrive avec son maillot.

 

Jeanne : Qu’est-ce que tu fais là ?

Yves : Ben je cherche mes clés ! Et toi c’est pas ça que tu cherches par hasard ?

Jeanne : Arrêtes, donne moi mes vêtements et va t’en !

Yves : Tiens ! C’est dommage de cacher un si joli corps !

Jeanne : Lâche moi ! T’as pas le droit de faire ça !

Yves : Comment ça j’ai pas le droit ! Tu m’excites avec tes petites jupes ! T’es virée ! Sale garce !

 

Chez Laure.

 

Laure : Ca vaut le coup de se disputer, si à chaque fois tu me gâtes autant…

Grégory : Oui ben profites-en parce que je vais pas aller faire le top model tous les jours, je te préviens.

Laure : C’est suspect tous ces cadeaux… J’espère que t’as rien à te reprocher..

 

Jeanne arrive.

 

Laure : Qu’est-ce qui se passe ? mais dis quelque chose !

Grégory : Je crois que je vais aller chercher le propriétaire du bateau à l’aéroport. Je vais vous laisser, si t’as besoin de quoi que ce soit tu m’appelles.

Laure : Raconte moi tout.

Jeanne : C’est Yves, il m’a… Si j’avais pas réussi à m’enfuir, il m’aurait surement.. Tout est de ma faute, j’aurais jamais du m’habiller comme ça.. Je l’ai provoqué c’est tout..

Laure : Mais arrêtes ! Tu manques de te faire violer et ce serait de ta faute ! Mais t’es folle ! Non t’as le droit de t’habiller comme tu veux. Tu l’as envoyé promener et il recommence, c’est du harcèlement sexuel, c’est tout !

Il faut appeler Claude !

Jeanne : Non écoute pas maintenant, j’ai pas envie que tout le monde soit au courant.

Laure : Mais tu peux pas laisser passer ça !

Jeanne : Demain je vais voir Sandra et je lui en parle, promis. Mais là j’ai envie de me coucher et d’oublier…

Laure : Comme tu veux, je vais te donner quelque chose pour dormir. Mais tu me promets d’en parler sinon c’est moi qui le fait !

 

A l’hôtel de Diane.

 

Diane : J’ai l’impression que c’est presque parti, tu trouves pas ?

Louis : Fais voir ? Ah ça va beaucoup mieux.

Diane : C’est fou hein ! J’ai horriblement sommeil !

Louis : C’est fou moi aussi.

Diane : Ca te dérange pas si je me couche ?

Louis : Pas du tout, au contraire.

 

A la Plage.

 

Yves : Qu’est-ce que tu fais ? 

Jeanne : J’me tire, c’est bien toi qui m’a viré non ?

Yves : Ecoute j’ai pas parlé sérieusement ! Jai pas agi sérieusement non plus ! Ecoute, c’est sympa d’avoir rien dit, alors on efface tout, tu gardes ton boulot et j’te jure je t’embête plus, d’accord ?

Jeanne : Je ne resterai pas une minute de plus avec toi dans ce bar ! Tu me dégoutes ! Je vais donner ma démission à Claude et je vais lui dire pourquoi ! 

Yves : Réfléchis bien, Jeanne. Parce que si tu parles je me défendrais ! Je suis connu ici, les gens m’aiment bien. Je donnerais ma propre version des faits et crois-moi, je mettrais le paquet, t’entends !

Jeanne : Pauvre mec ! Non seulement t’es un obsédé mais en plus t’es un lâche !

 

A la Plage.

 

Bruno : Voilà c’est raté sur toute la ligne, je rentre les mains vides et on doit rendre les photos après-demain. Encore heureux si je me fais pas virer de l’agence…

Sandra : Je suis vraiment désolée, tout est de ma faute…

Bruno : C’est pas la peine de se lamenter… Faites plutôt des prières pour qu’il y ait un miracle. Allez ciao…

Sandra : Rentres bien… Tu t’en vas, t’es malade ?

Jeanne : Non, enfin oui… je t’expliquerais plus tard, promis..

Sandra : Mais enfin, j’ai besoin de toi ici, Jeanne.

Jeanne : Ecoute Sandra, je ne fais ça contre toi je t’assure mais là je peux pas rester.

Sandra : T’as trouvé mieux ailleurs c’est ça ? De toute façon je vais pas te retenir de force, après tout une galère de plus ou de moins… Au point où j’en suis… 

Bruno : Excusez-moi mademoiselle, ça fait longtemps que j’aurais du vous remarquer .. Ca vous dirait de faire des photos ?

Jeanne : Laissez moi tranquille, n’insistez pas c’est non !

Bruno : Ca me rendrait service…

 

Sandra : Ils vont tous me laisser tomber…

Yves : Allez un bon petit cocktail, rien de mieux comme anti-dépresseur.

Sandra : Merci toi au moins je peux te faire confiance. Faut que j’appelle la banque, j’espère qu’ils auront pas encaissé mon chèque…

 

Sur le port.

 

Laure : Bonjour Papa, qu’est-ce que tu fais là ?

Pierre : Ca t’étonne que je vienne ?

Laure : Oui, c’est moi que tu viens voir ou c’est Grégory ?

Pierre : Tous les 2. Je suis venue vous inviter à diner !

Grégory : Merci !

Pierre : Ce soir 20 heures, tâchez d’être à l’heure.

Laure : Merci Papa. C’est plus fort que lui, il peut pas s’empêcher de donner des ordres.

 

Grégory, au téléphone : C’est mon père, il m’attend à la mairie, il a pas l’air content du tout.

 

A la Plage.

 

Jeanne : Voilà, tu sais tout. Je pouvais pas te quitter comme ça.

Sandra : Yves hé ben… j’aurais jamais cru ça de lui… Mais c’est ma faute, j’aurais du avoir la puce à l’oreille.

Jeanne : Oh mais non tu pouvais pas te douter…

Sandra : C’est pour ça que tu voulais partir ?

Jeanne : Maintenant j’ai qu’une envie c’est m’enterrer au fond d’un trou…

Sandra : Non il faut que tu réagisses, Jeanne. Tu devrais accepter ces photos.

Jeanne : Pas maintenant, je peux pas.. Je peux vraiment plus supporter le regard des autres..

Sandra : Si justement c’est le moment ou jamais ! Montre toi, sois fière de ton corps ! T’as vu comme t’es belle ?

Jeanne : Tu crois ?

Sandra : Ouais j’en suis sure !

 

Yves : Dis moi t’as pas vu Jeanne ?

Une cliente : Si, elle est en train de se changer.

 

Yves se rend dans la cabine. 

 

Yves : Je dérange ?

Jeanne : Tire toi !

Yves : Je t’ai dit que je te toucherais plus, pourquoi tu me crois pas ?

Jeanne : Qu’est-ce que tu veux ?

Yves : Te remercier ! Non parce que t’as rien dit à Sandra, hein ?

Jeanne : T’as peur maintenant ?

Yves : Peur de quoi ? Sandra me fait entièrement confiance !

Jeanne : Tu mériterais que je… Allez va t’en ! Je veux plus jamais te voir !

Yves : Dis moi tu te débrouille pas mal pour une petite sainte nitouche. T’as pas du faire la difficile avec Bruno !

 

Il l’attrape et Claude et Grégory arrivent.

 

Grégory : Espèce d’ordure va !

Yves : Greg, t’es fou ou quoi ? C’est elle qui m’allume depuis le début !

Claude : Arrêtes ton cirque je viens d’avoir les parents de Céline au téléphone 

Yves : Ecoute Claude tu me connais je suis pas un sale type.

Claude : Moi je te connais plus ! Tu me dégoutes !

 

A la Plage.

 

Bruno : Non moi je suis très content. Regarde là, le sourire est un peu timide mais j’aime bien. Ecoute viens à Paris avec moi et je te présente à l’agence.

Jeanne : Tu te moques de moi.

Bruno : Non non je suis sérieux ! T’as encore des petits trucs à apprendre mais c’est bien. Ca promet !

Sandra : Attends, une proposition comme ça, ça se refuse pas !

Jeanne : Oui mais comment tu vas faire toi ici ?

Sandra : Maintenant qu’Yves a été viré ? T’inquiète pas je vais me débrouiller !

Jeanne : Je reviendrais vous voir c’est promis !

Sandra : Et dorénavant, c’est moi qui les choisis les serveuses !

Jeanne : Ca c’est une bonne idée !

Sandra : Et après tout les hommes on peut s’en passer hein !

Bruno : A propos d’homme, en voilà un vrai. Alors ta soirée avec Diane ?

Louis : Elle m’a tellement harcelé, je pouvais pas refuser !

Kikavu ?

Au total, 13 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

whistled15 
30.04.2022 vers 16h

yoshi91 
24.02.2022 vers 15h

helene14 
22.05.2020 vers 19h

Phoebe0102 
03.07.2019 vers 23h

Aloha81 
29.07.2018 vers 16h

diana62800 
31.03.2018 vers 21h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

bdevotion  (02.05.2017 à 13:36)

Bonjour à tous !

Pourriez-vous faire le script pour cet épisode, sil vous plaît ?
Je viens de Russie et mon compréhension orale nest pas assez bonne pour comprendre tous les dialogues.
Merci beaucoup pour votre travail ! 

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Laura5993 
Ne manque pas...
Activité récente
Actualités
Le tour du monde en 80 jours disponible sur la Francetv jusqu'au 18 juillet 2022

Le tour du monde en 80 jours disponible sur la Francetv jusqu'au 18 juillet 2022
Si vous n'avez pas encore eu l'occasion de  voir Le tour du monde en 80 jours avec Ibrahim Koma,  ou...

Interview  : David Tennant et Ibrahim Koma à propos du Tour du Monde en 80 jours

Interview : David Tennant et Ibrahim Koma à propos du Tour du Monde en 80 jours
Les acteurs du Tour du Monde en 80 jours, David Tennant et Ibrahim Koma ont répondu aux questions...

Diffusion

Diffusion "Le tour du monde en 80 jours"
Dimanche 5 décembre à 20h55, La Une (chaine belge) diffusera la nouvelle série "Le tour du monde en...

Tom Leeb dans la série

Tom Leeb dans la série "Plan B"
Lundi 17 mai à 21 h 05 TF1 lance la série de 6 épisodes "Plan B" nous pourrons retrouver le comédien...

J. Jobert|La saison 10 de Meurtres au paradis sur France 2 !

J. Jobert|La saison 10 de Meurtres au paradis sur France 2 !
France 2 débutera demain, lundi 5 avril, la diffusion de la dixième saison de Meurtres au...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

HypnoRooms

Sonmi451, 26.05.2022 à 09:49

Un petit passage dans "Préférences" pour voter aux bannières, aux thèmes et vous y gagnerez mes remerciements. ^^

Sas1608, Avant-hier à 14:40

Nouveau design sur le quartier Once Upon A Time. Storybrooke passe au vert ! Merci beaucoup à Locksley !

Locksley, Avant-hier à 16:32

Avec plaisir

mnoandco, Hier à 17:55

Nouveaux sondages sur Blacklist, A Discovery of Witches, pas besoin de connaître les séries : un clic, un com' (pas obligé), ça va vite. Merci

Misty, Hier à 17:58

Nouveau sondage sur Les 4400 concernant le reboot. Venez participer

Viens chatter !